Trouvez des commerçants à Gatineau en Outaouais

Blogue


Archives de la catégorie « Réseau géo-spatial »

DomainesRevenus.com – Domaines et Référencement

Samedi, juillet 23rd, 2011

Vous positionnez sur le web pour mieux livrer votre message.
Vous positionnez sur le web pour mieux livrer votre message.

Notre projet est de rendre la publicité accessible. Nous vous offrons des sites ciblés pour rejoindre le client de façon ciblé. Le client trouve ce qu’il recherche dans la ville où il le cherche.

Notre Réseau permet d’offrir des bandes annonces aléatoires qui se promènent sur plus de 100 sites web différents. Votre annonce passera de façon aléatoire sur plusieurs sites.

Un Blogue quotidien a aussi été ajouté au réseau Domaines Revenus. Le Blogue parle principalement des clients mais suggère aussi des articles divers sur la technologie, la décoration et tout ce qui se trouve entre les deux. Ce blogue parait sur Facebook et Twitter à tous les jours.

Les Forfaits publicitaires offerts sont compétitifs en terme de prix et de qualité. De plus, on ajoute aux forfaits publicitaires un référencement web, c’est à dire une multitude de liens externes qui pointent vers le site web du commerçant faisant de la publicité sur nos sites web. Nous soumettons aussi le site web du commerçant à plusieurs engins de recherche afin d’augmenter la visibilité sur les engins de recherche.

Le nombre toujours croissant de site web dans le portefeuille médiatique entourant domainesrevenus.com offrent aux commerçants la chance de tapisser leur information sur l’internet. En offrant une section client sur chacun des sites web entourant domainesrevenus.com, le commerçant jouit d’un référencement hors pair qui propulse son site web à la tête des engins de recherche.

Le nombre de site augmente à tous les mois!

Réseaux Sociaux et le partage universel – Inquiétude et réalité

Mardi, mai 17th, 2011

Vie privée :
Les nouvelles récentes par rapport aux cyber-prédateurs et aux problèmes de la protection de la vie privé sur le web font couler beaucoup d’encre. Les médias réagissent-ils de façon démesurée ou avons-nous trop baissé nos gardes par rapport aux mécanismes de protection de la vie privée.


Dans les années 90, la majorité des gens utilisaient des pseudos noms pour leur identité ainsi que pour leurs adresses courriels. L’avenue de Twitter, Facebook et d’autres médias sociaux ont remplacé la méfiance par une confiance quasi aveugle à la sécurité du Web. Il faut aussi comprendre qu’une bonne partie des gens qui naviguent aujourd’hui sur ces sites jouaient encore dans le sable avec des autos en 1990. Le danger ne s’est jamais manifesté pour eux de la même façon que pour les pionniers de l’utilisation du web.

Bien au contraire, le niveau de confiance que la jeune génération donne au web par rapport à l’information personnelle qu’il laisse trainé sur les réseaux sociaux est incroyable. L’idée qui sous tant ceci est que ton groupe d’ami DOIT savoir que tu es au Tim Horton en train de te procurer un Gros café 2 crèmes 2 sucres et que cette information est primordiale pour le bien être de tes relations interpersonnels. Ce phénomène, appellé « oversharing » inquiète les experts de sécurité.



Réseaux sociaux géo-spatials :
Les réseaux sociaux géo-spatials, tel que FourSquare, donne la possibilité aux internautes d’actualiser leur position spatiale en tant réel « Je suis en Gaspésie. Je suis au Tim Horton. ». Le procédé de « checking in » vous permet de mettre des points de visite partout sur le globe, partout ou vous êtes allé. Un systène de pointage vous récompense pour votre assiduité et le nombre de « checking in » que vous faite.

Le problème avec ça c’est que le crime peut s’en mêler. Imaginer que votre route hebdomadaire soit bien établie sur le web et qu’un type louche décide de vous interceptez entre votre session de Yoga et la marche qui s’en suit pour vous rendre à votre domicile. Dites vous que toute l’information nécessaire pour orchestrer ce crime se retrouve sur les réseaux sociaux géo-spatials. Pire encore, lorsque vous êtes absent de la maison, les gens qui pourraient vouloir prendre les objets de valeur dans votre maison seront en bonne position pour le faire. Ils n’auront qu’à vous suivre pour savoir ou vous êtes rendus et combien de temps ils leur reste pour faire le vol.

Aussi, de grâce, lorsque vous quitter pour des vacances dans l’est canadien, essayé de vous garder une petite gène et ne pas afficher sur tous les réseaux sociaux que vous êtes hors de votre maison.



En Bref :
Faut-il s’enfermer dans notre boite virtuelle et n’offrir au monde que de l’information bidon sur notre vie pour protéger notre information privée. La réponse est NON ! Ceci dit, le laxisme de certains internautes en matière de vie privé est inquiétant et des pratiques plus sécuritaires de partage d’information devraient faire partie de la vie courante de chaque usager internet. Vos amis sont vos amis mais eux aussi ont des amis qui ont des amis et en bout de ligne, votre information peut devenir universelle. Les amis des amis de vos bons amis ne sont peut être pas aussi soucieux de votre bien-être que vous le pensez. Assurez-vous que ceux-ci n’aient pas d’information compromettante à se mettre sous la dent.




RMB